ROPOPOROSE

Pop

Après le succès inattendu de leur premier album, « Elephant Love » sorti sur le tard en 2015, le tout jeune duo Ropoporose avait un peu la pression. Le cap du deuxième, le disque de la maturité, tout ça. Fuck it, oui.

 

Romain (batterie et tout un tas d’autres trucs) et Pauline (chant, guitares et tout un tas d’autres trucs aussi) - les deux frangin-frangine qui se planquent derrière ce nom -galipette - continuent de faire comme si le monde entier ignorait leur existence. Ce qui n’est pas tout à fait faux non plus. Mais c’est sans doute ce qui leur réussit le mieux à en croire le contenu de ce « Kernel / Foreign Moons ».

Leur mélange jubilatoire de kraut, d’indie-pop, de noise, de math-rock, de lo-fi et de bubblegum réussit toujours la prouesse de faire siffloter des morceaux pourtant parfois alambiqués, remplis de cassures et de contrepieds, comme si c’étaient des bluettes de britpop. Tout paraît simple, évident, naturel. Alors que c’est souvent inventif, ambitieux, maîtrisé.

MUSIQUES

concerts à venir

contact

accès pro

réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • SoundCloud sociale Icône
  • Bandcamp sociale Icône

+

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now